Soutien Scolaire du CP au Collège

Pour ne plus être seul, L'enfant qui apprend a besoin d'être secondé sans être assisté

Je vous propose un accompagnement personnalisé pour faire face aux difficultés d’apprentissage rencontrées par votre enfant dans les matières générales du CP à la classe de 3ème.
Cette aide personnelle vient compléter l’enseignement reçu à l’école ou au collège.
Le soutien scolaire permet de gagner en confiance en soi, d’aider à s’organiser, de renforcer ses connaissances, de préparer efficacement les examens notamment le brevet des collèges en fin de 3ème.

Fonctionnement

Avant de débuter tout accompagnement, dans la mesure du possible selon l’éloignement géographique, un rendez-vous avec les parents et l’enfant et/ou l’adolescent est nécessaire afin de mieux cerner les besoins et les attentes.
Ceci dans l’objectif de mettre en place une progression pédagogique la plus pertinente.
Chacun d’entre nous possède une manière différente d’apprendre, l’objectif est de trouver la bonne méthodologie et d’adapter les moyens qui permettront à chacun de mieux comprendre et d’apprendre les bases orthographiques.

Première étape

Revoir les bases, les différentes fonctions des mots, repérer le verbe et le sujet, les mots invariables, le temps (passé, présent, futur) à partir de phrases simples.
Le chien joue à la balle la différence à l’oral ne s’entend pas
Les chiens jouent à la balle

Deuxième étape

Prendre conscience que le verbe s’accorde avec le sujet ; c’est la conjugaison du verbe qui nous donnera une indication du temps de l’action

Troisième étape

La conjugaison est une mécanique ; il faut trouver la bonne technique de mémorisation et la solution qui convient à chacun ; les cartes mentales sont en cela de bons outils.
Repérer les difficultés pour chaque temps

Quatrième étape

Mettre en place des exercices progressifs, remplacement du sujet par des pronoms personnels, transformation et transposition d’un sujet singulier à un sujet pluriel, du masculin au féminin et inversement.

Cinquième étape

Apprendre à s’arrêter pour se poser les bonnes questions, se poser et réfléchir et éviter tout automatisme

Le souvenir de l’échec scolaire est souvent présent, loin des schémas traditionnels je m’efforce d’être à l’écoute de mes stagiaires, d’établir une relation de confiance et d’échange.